Les origines

En 1987, Daniel Reboh alors saxophoniste amateur et électronicien de métier, décide de se recycler dans la lutherie des instruments à vent.

Après plusieurs stages de formation en usine et en atelier chez les grands facteurs d'’instruments à vent français ou étranger dont Selmer, Buffet-Crampon, Courtois, Lorée, Yamaha, il commence sa nouvelle activité début 1989 dans son petit appartement marseillais de la rue Clémence qui se transforme au fil des mois en atelier spécialisé dans la réparation des instruments de musique à vent.

L’Atelier des Vents a pris son nom depuis cette période. Il se fera désormais connaître peu à peu auprès du public et remportera les faveurs des musiciens locaux.

Le développement

L'Atelier des Vents s'est développé tout naturellement en conformité avec le cycle de croissance de toute entreprise artisanale unipersonnelle: qualité des travaux effectués, réponses adaptées et personnalisées aux multiples demandes de service, régularité, proximité etc. le tout débouchant sur un accroissement régulier de la demande.

Le secteur vente a été mis en place en 1991 conjointement au déménagement des locaux et à la création d'une structure plus « classique » de type magasin et atelier avec «pignon sur rue».

A ce titre il est important de signaler que le commerce des instruments et l'atelier de réparations/service après-vente constituent deux aspects indissociables de notre activité : pour le client, l'un appelle l'autre;  pour la structure, l'un épaule et renforce l'autre

Les structure actuelle

C'est en 1995 que l'Atelier des Vents s'installe dans les locaux actuels cours Lieutaud à Marseille. L'espace nécessaire requis par l'atelier, l'acceuil de la clientèle (magasin, vitrines expo, essais etc.), ainsi que le stockage (instruments, accessoires divers, logistique d'expédition etc.) ont naturellement justifié ce déménagement.

Parallèlement, les moyens humains, source première dans la recherche qualitative des services, ont été augmentés de 2 spécialistes (plus une apprentie BMA -brevet des métiers d'art-).

Aujourd'hui la structure se divise en trois parties :

  • Le magasin de vente qui répond aux besoins "matériels" des instrumentistes ainsi qu'à leurs exigences spécifiques (choix important d''instruments et d'accessoires, nouveautés, location, cabines d'essais acoustiques, etc. )
  • L'atelier de réparations/service après-vente, indissociable du service commercial, pourvu d'un large stock de pièces détachées et d'un outillage spécialisé très complet.
  • Le service internet, vitrine tournée vers l'extérieur, média relationnel, outil évolutif d'échanges variés (commerciaux, informatifs, didactiques, etc ...)

Menu

Comparer 0